Accueil > Actualités > Une alouette 3 au Lycée !

Une alouette 3 au Lycée !

Origine de la demande

Le SDIS 77 développe depuis quelques années (2003) une politique d’utilisation de moyens héliportés dans le cadre de ses missions péri-opérationnelles et opérationnelles. Ces missions aussi variées, que la reconnaissance aérienne, la recherche de personnes, la projection de spécialistes (GRIMP, plongeurs, équipes cynophiles…) ou le transport sanitaire héliporté (TSH) impliquent l’ensemble des personnels opérationnels du SDIS 77.



La nécessité de réaliser des formations initiales et continues est primordiale au regard de ces missions. L’utilisation des hélicoptères opérationnels à des fins de formation est rendu difficile, car ces derniers sont utilisés de plus en plus pour les missions de secours.

La réalisation d’un simulateur sur la base d’une cellule d’hélicoptère pourra répondre aux exigences de formation, de disponibilités et de variété des scénarios de missions. De la formation à la navigation destinée aux officiers, à la sensibilisation aux règles de sécurité aux abords des aéronefs impliquant chaque sapeur-pompier en passant par la para médicalisation à bord d’un hélicoptère impliquant le personnel de santé, la simulation est aujourd’hui un outil incontournable en matière de formation.

Les objectifs de ce projet sont multiples :

  • Formation des officiers sapeurs-pompiers à la navigation aérienne en les mettant en situation ;

  • Familiarisation des personnels avec l’environnement physique d’un hélicoptère ;

  • Entrainement à la réalisation des missions (reconnaissances, évaluations…).



Expression du besoin

Le projet, dans sa globalité, consiste à équiper une cellule réelle d’Alouette 3 (n°1790) -appareil monoturbine mythique- de façon à permettre :

  • L’envoi des informations des commandes de vol réelles du poste de pilotage vers un logiciel de simulation ;

  • La diffusion des paramètres de vol des instruments vers la planche de bord du poste de pilotage via une interface numérique ;

  • La projection des images de l’environnement externe de la cellule délivrées par le logiciel de simulation de vol sur un écran ;

  • La reproduction de l’ambiance sonore intérieure de l’hélicoptère ;

  • La communication interne (réseau Intercom) et externe (réseau radio).

La réalisation complète du simulateur est programmée sur au moins 3 ans (durée de la mise à disposition de la cellule d’hélicoptère dans les locaux du lycée).

La première phase du projet (session 2016 du BTS SN-IR) a concerné l’étude de l’instrumentation des commandes de vol de la cellule, de la reproduction d’instruments du tableau de bord et de l’interfaçage de l’ensemble avec le progiciel de simulation X Plane.

Le travail à réaliser pour cette phase 1 est scindé en trois équipes :

  • le projet 1790-1 (3 ou 4 étudiants) est relatif aux commandes de vol, actuateurs du progiciel de simulation ;

  • le projet 1790-2 (4 étudiants) concerne les instruments du tableau de bord pilotés par les données temps-réel fournies par le simulateur de vol ;

  • le projet 1790-3 (4 étudiants) étend le précédent par le développement d’un module d’E/S permettant d’interfacer divers éléments de la cellule réelle (témoins lumineux, interrupteurs, potentiomètres…) avec le simulateur.

La deuxième phase (session 2017 du BTS SN-IR) a permis de finaliser le sous-ensemble « cellule pilotable » et d’étudier les moyens d’intégrer des scénarios d’intervention sur la scène 3D gérée par le simulateur X-Plane ; deux équipes de travail ont pour cela été définies :

  • le projet 1790-4 (4 étudiants), qui consiste à proposer une version livrable des éléments d’interface entre X-Plane et la cellule avec ses commandes et ses tableaux d’instruments ;

  • le projet 1790-5 (4 étudiants), relatif à l’étude et au prototypage de moyens de création et d’exploitation des scénarios d’intervention.

Le projet doit se poursuivre dans le cadre de la session 2018 du BTS SN-IR afin d’affiner la gestion des scénarios et de commencer à étudier l’animation physique d’une maquette du poste de pilotage (par table de Stewart) ; ceci dans le but d’augmenter le réalisme des sensations à bord...



SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © 2011 • la boîte